Comme la plupart des sites internet, ce site utilise aussi des cookies. Si cela est en ordre pour toi, continue comme d'habitude. Sinon, tu peux en apprendre plus en cliquant ici.
 
 
 
Rechercher sur le site internet:
Début de Spring Alive dans
195j 15h 48m 15s
Aidez-nous à aider les oiseaux
Home   ›   La chronique du printemps   ›   Comment reconnaître un martinet? Ce n'est pas si difficile!
Drukuj
Envoyer à un ami

Comment reconnaître un martinet? Ce n'est pas si difficile!

2012.08.01
Comment reconnaître un martinet? Ce ...
Comment identifier un martinet noir?
Voici quelques trucs simples pour reconnaître les martinets et les hirondelles.
Martinet noir
image
Les martinets noirs sont foncés, presque uniformément brun, même s'ils apparaissent noir dans le ciel. Si tu regardes de près, tu verras leur gorge pâle.
Les ailes sont longues et étroites. La queue est légèrement fourchue, mais pas autant que celle des hirondelles rustiques. Mais c'est à son cri perçant qu'il émet en vol que tu reconnaîtras le mieux le martinet noir. Leurs nids sont cachés dans des cavités à l'intérieur des bâtiments (par exemple sous le toit d'une maison) ou dans des nichoirs spéciaux. Si tu vois un oiseau en train de construire son nid, ce n'est pas un martinet. Les martinets volent très rapidement autour des bâtiments en poussant leurs cris stridents, parfois ils effectuent des vols poursuite. Ils chassent les insectes au-dessus de champs ou de plans d'eau.
Tu ne verras jamais un martinet perché sur un fil électrique ou un poteau. Leurs courtes pattes ne le leur permettent pas. En revanche, les puissants pieds lui servent à s'accrocher à une façade avant d'entrer dans le nid.
Hirondelle rustique
image
Le dessus est noir avec des reflets bleu métallique et elles possèdent un front et une gorge rougeâtres. Leurs longues queues fourchues sont typiques. Ce sont les mâles qui ont les plus longues queues pour indiquer aux femelles leur bon état de santé et leur force.
L'hirondelle rustique émet un bavardage rapide, entrecoupé de sons rauques et finissant sur une note grinçante. Ce chant est soit émis en vol, soit quand elle est perchée sur un fil ou un toit. Elles font leurs nids de glaise à l'intérieur des bâtiments (écuries, hangars) accrochés sous le plafond.
En automne, on peut observer les hirondelles qui se rassemblent en grands groupes avant de partir pour le sud.

Hirondelle de fenêtre
image
Comme les martinets, les hirondelles de fenêtre vivent essentiellement dans les zones construites.
Elles construisent leur nid sous les toits des maisons. Pour cela, il leur faut de la boue dont elles façonnent un nid en forme de demi-sphère collée sous l’avant-toit avec une petite ouverture en haut.
Les hirondelles de fenêtre ont un dos bleuté brillant semblable à celui des hirondelles rustiques. Mais le croupion (bas du dos) blanc est typique pour l’hirondelle de fenêtre et distingue les deux espèces. Les hirondelles de fenêtre ont également la queue fourchue, mais moins que l’hirondelle rustique.
Tu peux les observer avec d’autres espèces d’hirondelles ou de martinets chassant les insectes au-dessus des surfaces d’eau.

Espèces proches vivant en Suisse

En plus des martinets noirs, nous pouvons observer en Suisse des martinets à ventre blanc et des martinets pâles.
Le martinet à ventre blanc est plus grand que le martinet noir et possède un ventre blanc bien visible en vol. Ses cris sont également très différents de ceux du martinet noir. Au printemps, les martinets à ventre blanc arrivent environ un mois avant les martinets noirs et nous quittent plus tard en automne.
Le martinet pâle est difficile à distinguer du martinet noir. En Suisse, il ne niche qu’à Locarno (TI). Il séjourne également plus longtemps en Suisse que le martinet noir, arrivant avant lui et partant plus tard en automne.
Quatre espèces d’hirondelles nichent en Suisse. Nous avons déjà présenté l’hirondelle rustique et l’hirondelle de fenêtre. On trouve également l’hirondelle de rochers et l’hirondelle de rivage.
L’hirondelle de rochers niche principalement dans les falaises abruptes dans les Alpes et le Jura. Ces dernières années, on trouve de plus en plus de nids sur les bâtiments dans les régions de montagne. L’hirondelle de rochers est brun-gris. Elle porte des points blancs sur le bout de sa queue qui sont bien visibles quand elle écarte les plumes de la queue.
L’hirondelle de rivage niche en colonies dans les gravières ou les berges abruptes et sablonneuses des rivières. Elle est brun-gris clair et a un ventre blanc.
Tu trouveras plus d'informations sur les oiseaux (y compris leurs chants) sur le site internet de la Station ornithologique >>>
Autres nouvelles:

Spring Alive 2019 is supported by

HC Group